Pour Roger, un drop de mots…

roger

Article de Daniel Sakura
Qui a dit qu’Il n’était pas là… ?
A sa gauche une rose,
A sa droite un lilas.
Qui a dit qu’il n’était plus là ?
Entre rose et lilas Il repose
Allez les petits, fin de pause !

Allez, allez, allez C’est à vous « les petits » de reprendre la balle non pas qu’il a laissée, mais qu’il vous a passée, d’un croisé malicieux pour vous mettre en avant !
Il ne dort que d’un oeil, de l’autre observe et attend De sa muette stèle il vous crie : « Les Pénibles en avant ! Le temps est long sur mon nuage d’où je n’ai rien à commenter Le temps est long, le temps m’enrage, essayez un peu de m’aider Pour changer un peu mes idées, en mon nom et pour moi, essayez d’organiser le « Challenge de la Folle Harmonie » ou « Les Délires de l’Ovalie » ou nommez-le comme vous voulez, mais faites-le ! Ce qu’il me faut c’est de quoi commenter, même Satan est impatient de m’entendre crier Allez les Pénibles en avant ! Ah les Délires de l’Ovalie comme je l’attends ce challenge, ce match de fou..t où les pieds des pingouins devront affronter l’imprévisible allant de notre chère Olive.
Même les dieux grecs, mes voisins du nuage d’à coté, le nuage Olympe, sont impatients de voir ce qu’ils nomment déjà l’Ivresse de l’Olive, car comme moi, ils entrevoient que cette journée peut et doit être aussi une journée d’agape Ah notre terroir, sa cuisine et ses vins (à boire avec modération d’accord, on se modèrera souvent !) S’il vous plaît, faites me le !

Texte écrit par Daniel Sakura, A la mémoire de Roger Couderc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.